Vers un « Paulinegate »? Chiche!

bruno le maire emploi fictif de sa femmeEn 2013, Médiapart dénonçait ce qui ressemblait à un emploi fictif de Madame Pauline Le Maire, l’épouse du « Monsieur Scrupules » qui vient d’annoncer son lâchage de Fillon….

Pauline Le Maire est artiste-peintre et mère de quatre enfants. C’est un fait, mais c’est aussi ce dont B. Le Maire disait d’elle à l’époque:

Que ce soit dans une interview donnée Paris Match

Ou  « lorsqu’il participe en décembre 2012 à un colloque de Femmes & Pouvoirs (une association de femmes engagées en politique), Bruno Le Maire se lance dans une drôle de description des journées de Pauline : « Moi je fais une expérience une fois tous les quinze jours que je recommande à tous mes collègues, c’est que je prends la place de ma femme, donc je passe une journée comme celle que passe ma femme avec quatre enfants (…). Je me demande comment elle fait, parce que c’est épique quand vous avez quatre enfants (…). La crèche ferme à 17h30, faut y être à 17h15, ensuite (…) faut aller chercher celui qui a cinq ans à l’école (…), et puis avec les deux gamins sous le bras, faut aller au Cora ou au Carrefour faire les courses (…) et ensuite faut aller donner les bains. Or la vie politique demande de la disponibilité totale. Donc le vrai sujet il est aussi là : c’est comment on améliore la vie quotidienne des femmes ? » Pas une seconde, Bruno Le Maire ne cite le métier de collaboratrice parlementaire de son épouse, avec laquelle il vient pourtant de resigner un contrat, après sa réélection à l’Assemblée en juin 2012. » (extrait de l’article de Mediapart)

  Pilleurs d'Etat, un livre à lire ab-so-lu-ment!

Pourtant, Pauline Le Maire a été rémunérée aux frais de l’Assemblée sur un poste d’assistante parlementaire à temps plein de 2007 à l’été 2013 (avec une longue interruption pour congé maternité), grâce à des contrats signés soit par son époux, soit par le suppléant de celui-ci, Guy Lefrand. Mediapart publie d’ailleurs dans l’article cité ci dessus les copies de ses bulletins de paie. Quelles tâches Pauline Le Maire a-t-elle effectuées qui l’ont occupée théoriquement 37 heures par semaine, et qui méritaient 2 700 euros mensuels (ou 3 200 selon les moments) ? La période qui intrigue le plus démarre en janvier 2009, quand son mari entre au gouvernement Fillon et transmet son siège à son suppléant, Guy Lefrand (jusqu’aux législatives de juin 2012). « Il m’a demandé de reprendre ses trois assistantes (celle basée en circonscription, celle de Paris, plus Pauline) », reconnaît Guy Lefrand (UMP). L’une des trois collaboratrices sera par la suite licenciée, mais pas Pauline.

Interrogé par Mediapart sur les missions de sa femme au service de Guy Lefrand, Bruno Le Maire se contente d’écrire dans un mail : « J’assume totalement. » Sans répondre à la question posée. Si le bulletin de paie de Pauline Le Maire a varié au fil des ans, elle a pu toucher jusqu’à 4 631 euros net en décembre 2008, grâce au versement de 330 euros de « frais de garde » et d’un treizième mois.

A la suite de ces révélations et de la mise en place de la HAVP, Bruno Le Maire, tout comme François Fillon et en même temps que lui a décidé de mettre fin à cette pratique. Pourtant aujourd’hui l’undes deux fait l’objet d’un acharnement judiciaire quand l’autre se pose en donneur de leçons et veut faire croire à ses scrupules….

Origine: Mediapart

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….