Perquisitions judiciaires à la Mairie de Paris

Une enquête pour favoritisme et recel est actuellement menée par le parquet de Paris dans une affaire qui touche l’opération « Paris plage »

Perquisitions aujourd’hui à la mairie de Paris

Des perquisitions ont été menées mercredi dans les locaux de la mairie de Paris dans le cadre d’une information judiciaire sur les éditions 2012 et 2013 de l’événement Paris Plages, annonce jeudi la ville dans un communiqué.

L’enquête, ouverte par le parquet de Paris en décembre 2016, porte sur des soupçons de favoritisme et recel dans le cadre de la passation de marchés avec des partenaires, précise une source judiciaire de l’agence Reuters. Elle fait suite à une dénonciation par la Chambre régionale des comptes (CRC), courant 2015, ajoute cette source. ‘Le Parisien’ ajoute que des perquisitions ont aussi été menées mercredi dans les locaux de trois sociétés partenaires de la ville.

Hidalgo essaie de faire comme si ce n’était pas elle

Dans un rapport publié en septembre 2015, « la CRC constatait qu’une partie des factures liées aux dépenses techniques de Paris Plages – structures, décors, aménagements – avait été réglée en 2012 et en 2013 par des partenaires privés contribuant au financement de l’évènement », écrit la mairie de Paris dans un communiqué.
« Si la réalité des prestations effectuées n’était nullement remise en cause, la CRC soulignait toutefois que le règlement de factures par un tiers pouvait contrevenir au principe d’universalité budgétaire et au code des marchés publics », ajoute-t-elle.
« L’information judiciaire qui vient d’être ouverte permettra de préciser si ce mécanisme utilisé sous la précédente mandature était régulier », poursuit-elle, assurant que les factures sont désormais « intégralement réglées » par la collectivité.

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Une pensée sur “Perquisitions judiciaires à la Mairie de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….