Deux autres fugitifs argentins ne se rendront pas

Mandat Interpol lancé contre deux Argentins

Deux jours après l’arrestation d’Alejandro Burzaco en Italie, mardi, les deux autres hommes d’affaires argentins, dont la justice américaine demande l’extradition dans l’affaire de corruption touchant la FIFA, ont indiqué jeudi qu’ils refusaient de se livrer à la justice. Par l’intermédiaire de leurs avocats, Hugo (70 ans) et Mariano Jinkis (40 ans) ont fait savoir qu’ils ne se considéraient pas comme fugitifs. Recherchés par Interpol, à la tête d’une société de marketing sportif spécialisée dans les droits TV (Full Play), sont soupçonnés d’avoir versé des pots-de-vin à des responsables de la Fédération internationale. (AFP)

Sourced through Scoop.it from: www.lequipe.fr

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

Cette affaire de corruption de la FIFA continue des faire des victimes dans le monde entier. Personne ne comprend encore pourquoi c’est la justice américaine qui gère le dossier, mais les premières arrestations ont eu lieu

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….