Le Drian fait il payer sa campagne électorale par le ministère des armées?

Jean-Yves le Drian, ministre de la Défense, serait-il déjà en campagne électorale à un an des régionales en Bretagne ? Et utiliserait-il l’argent du ministère de la Défense pour financer cette campagne ? C’est la question que se posent désormais certains élus et maires de Bretagne.
En effet, M. Le Drian a invité le mercredi 22 octobre l’ensemble des maires des communes bretonnes concernées par le passage du tour de France en 2015, lors des étapes Rennes > Mûr de Bretagne , Vannes > Plumelec et Livarot > Fougères à dîner à l’hôtel de Brienne, qui abrite le ministère de la Défense.
Un dîner non mentionné dans son agenda public auquel ont participé Stéphane Hamon, maire sans étiquette de Plumelec accompagné de deux élus de la commune, Claudy Lebreton, président du conseil général des Côtes d’Armor, Louis Feuvrier, maire de Fougères, Hervé Le Lu, maire de Mûr de Bretagne, Daniel Gilles, conseiller régional communiste de Bretagne et Ronan Pensec, ancien coureur cycliste. Un repas informel ayant pour prétexte la venue du Tour de France 2015 en Bretagne, mais avec des discussions visiblement très éclectiques.
Une invitation à laquelle n’a pas répondu favorablement David Robo – maire de Vannes et pourtant ami de Jean-Yves le Drian – considérant que l’argent des contribuables n’était pas fait pour payer des réceptions du ministère de la Défense mais plutôt pour outiller nos forces armées par exemple….
Depuis, les relations entre les deux hommes ne seraient pas au beau fixe.
Dès lors, la question se pose : Jean-Yves le Drian se sert-il de l’argent du ministère de la Défense pour préparer les campagnes électorales à venir en Bretagne, et notamment les élections régionales pour lesquelles il devrait être le chef de file de la gauche ? Cette récente invitation ainsi que ses nombreuses visites récentes en Bretagne ou inscrites à son agenda ne sont pas de nature à rassurer ceux qui se soucient de la dépense publique au service de tous. Elles laissent également penser à de futurs arrangements en vue de sauver les meubles du Parti socialiste en Bretagne lors des prochaines élections .
Source: www.breizh-info.com

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:
Ben voyons, pourquoi se gêner? Tout le monde sait que l’armée est trop riche, qu’elle dispose de trop d’effectifs et de trop de matériels, n’est ce pas?

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….