3 commentaires

  1. stephsea

    Le lien établi par vos soin avec insistance (!) entre Sophia Aram, son métier médiatique et sa mère sent bon le racisme ordinaire. Il est un fait que ce qui réunit le mieux et le plus facilement les réactions irrationnelles, épidermiques et souvent haineuse contre cette chroniqueuse sont sa couleur de peau, son nom, ses origines, ce qui semble libérer les critiques les plus délirantes en terme d’intensité et de disgrâce. Étant donné que vous commencez votre article par une critique de ce genre et que cette critique « artistique » acerbe est totalement hors sujet, je crois devoir en conclure à votre appartenance à ce groupe qui sous prétexte de dénoncer la dérive de nos élus, souhaite surtout diffuser un message de division civile, de fracture, voire de haine. Vous souhaitez donc diviser, et ceci dans le but plus que probable de mieux régner, au moins sur un petit lectorat de racistes bon teint, qui s’achètent une conduite ou se croient tout permis en prétendant luter contre la corruption. Je me fais fort de dénoncer votre propre dérive (délire?) dès maintenant et surtout d’arrêter de suivre vos dénonciations car elles sont maintenant entachées de votre parti-pris plus que douteux, tendancieux? Vous êtes donc très éloigné des gens ou organisations auxquels je prête l’oreille, j’en prends acte. A bon entendeur…

    Répondre

    • Bonjour stephsea,
      Comme vous, j’ai horreur des gens qui ne jugent les autres qu’à travers ce qu’ils sont ou ce qu’ils pensent et pas pour leur valeur intrinsèque. J’ai horreur des gens qui traitent les autres de « gros cons » à cause de leurs opinions, j’ai horreur de Sophia Aram qui est exactement tout cela. Parce qu’elle est de gauche, parce qu’elle estime que le fait d’être immigrée lui donne des droits particuliers y compris celui d’insulter 20 ou 25 % de la population, elle est exactement ce dont vous semblez m’accuser.
      Combattre des idées, combattre des partis, combattre des idéologies, c’est respectable. Insulter des gens pour leurs opinions, c’est méprisable. Désolé, je méprise votre petite protégée, exactement comme je méprise un Guy Bedos ou un Dieudonné. Ces gens ont la même démarche intellectuelle de n’importe quel raciste de base.

      Répondre
      • stephsea

        TDK, Vous avez une haine profonde de cette personne – c’est votre problème à vous, votre opinion, votre épine – et vous utilisez votre chronique judiciaire pour assouvir cette haine personnelle en public avec des propos humiliant. Vous précisez maintenant que votre haine est liée à son origine, à son comportement que vous jugez inapproprié pour la raison qu’elle est « émigrée » et s’arrogerait de ce fait des droits spéciaux.
        N’est elle pas née en France? A Ris-Orangis pour être précis. Ce n’est pas assez « en France » pour vous? Quimper ou Brest, avec un nom comme Le Bihan ou Leguern ou Cadoudal serait plus acceptable, plus français? Quand cesse t-on d’être votre immigré?
        Ce sont donc bien des propos de haine raciste, et qui sont de plus totalement hors sujet. Dois je vous rappeler à la loi française que vous passez tant de temps à défendre – avec les intentions que l’on devine maintenant – ou vous avez vos « petits arrangements » avec les textes?

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *