Houmria Berrada, candidate REM condamnée

houmria Berrada candidate condamnéeChoisie pour ses origines, Houmria Berrada, candidate d’En Marche, ancienne présidente d’SOS Racisme-Nord, ancienne militante socialiste a été condamnée…

Dans la deuxième circonscription du Nord, bastion historique du PS, la désignation du candidat macroniste a été un peu rock’n roll. Alors que le MoDem Chistian Carnois, macroniste de la première heure, pensait être naturellement le candidat d’En Marche, l’élu villeneuvois apprenait que le mouvement lui avait préféré Houmria Berrada, une jeune femme de 34 ans qui militait encore dans les rangs socialistes pendant la présidentielle mais qui avait « l’avantage » d’être issue de la « diversité », d’être une femme, et de se présenter comme l’ancienne présidente d’SOS racisme-nord.

Pas chien, le recalé a finalement accepté d’être le suppléant de celle qui l’avait supplanté.

Elle se fait remarquer par une financement interdit

Pour financer sa campagne, Houria Berrada décide d’ouvrir un compte sur Leetchi, site de financement participatif et… lance un appel aux dons.

Sauf que le financement participatif d’une campagne électorale n’est pas autorisé par la loi électorale, qu’elle est repérée, dénoncée sur les réseaux sociaux par une autre candidate et sommée par le responsable local de REM de suspendre son compte Leetchi. Ce qu’elle fait.

Une  tricheuse condamnée à 8 mois avec sursis

Voici que nous apprenons maintenant que Houmria Berrada a été exclue en 2010 de l’école d’avocats de Lille, appelée aussi l’IXAD, après seulement quelques semaines de cours pour avoir présenté un faux diplôme, censé venir de l’Institut d’études judiciaires (IEJ) de Strasbourg.

La direction de l’IXAD a découvert la supercherie pour une histoire de date non conforme. « Je lui ai demandé de produire les originaux des diplômes dont elle se prévalait, ce qu’elle n’a jamais fait. De fait, j’ai invalidé son inscription au sein de notre école », révèle Me Bernard Meurice, alors président de l’IXAD, qui avait porté plainte contre la faussaire.

  15 000€ dans les poches en revenant de Suisse

Le 16 mars 2011, le tribunal correctionnel de Lille a condamné Houmria Berrada, absente à l’audience, à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux d’un document administratif et à 500 € de dommages et intérêts pour l’étudiante dont elle avait usurpé l’identifiant… et les diplômes.

La condamnation ne figure pas sur l’extrait N°3 du casier judiciaire

Houmria Berrada affirme que cette condamnation ne figure pas sur son casier judiciaire, dont l’ex-militante PS a fourni un extrait aux responsables de REM. C’est probable car l’extrait N°3 n’est pas exhaustif.

Néanmoins, cet extrait devait s’accompagner d’une déclaration sur l’honneur des candidats de n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation. Cette déclaration a bien été remise par Houmria Berrada.

Son honneur est donc mis en défaut. Cela suffira-t-il à la « République En Marche » pour lui retirer son investiture?

Source: La Voix du Nord

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Une pensée sur “Houmria Berrada, candidate REM condamnée

  • 10 juin 2017 à 21 h 35 min
    Permalink

    Elle fait de la politique, le mouvement REM est un nouveau parti politique. Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil. Elle est comme les autres, ambition, ambition, ambition, même s’il faut tricher plus ou moins.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….