François Logerot augmenté de 57%

francois logerotPrésident de la Commission nationale des comptes de campagnes et financements politiques (CNCCFP) depuis 2005, François Logerot a vu son salaire augmenter de 57% cette année!

Réduire les prestations sociales pour faire des économies?

Alors que le gouvernement laisse filer quelques indiscrétions pour préparer l’opinion publique à une nouvelle diminution des prestations sociales pour les plus démunis, nous apprenons que les fonctionnaires, en particulier les hauts fonctionnaires de l’Etat ne sont pas, loin de là, mis à « la diète »!!!! Aujourd’hui, François Logerot augmenté de 57%!

Une augmentation de 57% avec effet rétroactif!

C’est le quotidien « Le Parisien » qui a sorti l’info se matin. Un décret paru au Journal officiel le 30 mai dernier prévoit que le traitement de François Logerot soit nettement revalorisé, jugez en vous même.

Dans le détail, François Logerot passe de 4.574 euros par mois à 7.182 euros nets. Une augmentation de 57 % qui, en outre, a un effet rétroactif au 1er janvier.

En plus de cette grosse augmentation de salaire, l’énarque, figure bien connu de la Cour des comptes, percevra une indemnité annuelle de 9.500 euros bruts.

Rien d’illégal, mais fort peu déontologique

Certes, l’augmentation était prévue depuis un an mais, outre le contexte de diminution des APL, d’augmentation de la CSG, de suppression de l’ALS et de bien d’autres projets, elle intervient dans un contexte de remous à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques puisqu’une enquête sur le financement de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon vient d’être ouverte et a déjà provoqué le départ de l’un de ses rapporteurs et que bien des questions se posent sur le contrôle du financement de la campagne de Emmanuel Macron.

  L'affaire taxe carbone touche la police

Lu sur:

La grosse augmentation de salaire du président de la Commission des comptes de campagne - Capital.fr

La grosse augmentation de salaire du président de la Commission des comptes de campagne – Capital.fr
A la tête de la Commission nationale des comptes de campagnes et financements politiques (CNCCFP) depuis 2005, François Logerot a vu son salaire augmenter de 57% cette année.

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Une pensée sur “François Logerot augmenté de 57%

  • 8 juin 2018 à 19 h 27 min
    Permalink

    Eh bien moi, petit retraité, ex artisan, ex fonctionnaire d’une collectivité territoriale (CCAS) ayant repris des études à 44 ans pour passer un D.E. d’assistant social (10 ans auprès des SDF)… « poli » pensionné, je perçois 1.330 € mensuel et je viens de perdre plus de 300 € par an… Ah et si l’effort avait été collectif ? Nenni, les privilèges de l’ancien régime perdurent, et les mêmes qui sans honte font plonger sans vergogne les retraités – entre autres ! – un peu plus dans la précarité, se lèchent leurs doigts fins d’aristocrates dans la confiture et en plus nous narguent ! Cela pourra-t-il durer ? Cet irrespect confine à la pathologie, et si je devais faire une note sociale pour appuyer une demande d’aide alimentaire d’un nanti qui gagne 30 fois mon salaire, j’écrirai… « Un aristocrate nanti vient mendier une aide dont il n’a pas besoin en tentant de nous faire croire qu’il en aura l’usage et que cela est justifié pour les services qu’il s’imagine rendre, néanmoins je conseillerai la commission d’aide de l’orienter après accord du citoyen Procureur de la République, vers la psychiatrie pour une évaluation et lui garantir les meilleurs soins pour qu’il reprenne ses esprits, soit démit de ses fonctions pour incapacité et perte de bon sens » avec interdiction d’exercer la moindre fonction où il pourrait à nouveau être tenté de soustraire la richesse commune à son usage personnel ».
    Il conviendrait également de le radier de la domiciliation qu’il a formulé, puisque vivant dans un luxe outrancier dans un appartement de haut standing, et voulant se faire passer pour un nécessiteux, il n’est nul besoin d’être psychiatre pour constater que nous avons affaire à un pervers narcissique doublé d’un psychopathe manipulateur, mais qui a pu se faire abuser ainsi pour lui permettre d’avoir accès au poste qu’il a occupé trop longtemps ». A l’avis de la commission du CCAS. Copie au Canard enchaîné.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….