3 commentaires

  1. GALAPAGOS77

    Comment croire que le président du conseil d’administration de l’époque, Mr Jean-Jacques BARBAUX, ne soit au courant de rien ?
    Comment croire que certains élus de communes voisines de l’EPMS, siégeants au conseil d’administration, ne soient au courant de rien.
    Comment plus de 400 000 euro peuvent s’évaporer des comptes sans que personne ne s’en inquiète.
    Coupable le président de l’époque ? Sans doute pas. Responsable le président de l’époque ? Sans aucun doute ! S’il suffisait de faire acte de présence pour toucher des indemnités, cela serait trop facile surtout au vu du nombre de mandats détenus par Mr Jean-Jacques BARBAUX.
    Jacques Ducastel, ancien directeur de l’EPMS, soupçonné d’avoir détourné 454 000 € entre 2010 et 2012, sera jugé le 31 mai au tribunal correctionnel de Meaux. Nous en saurons sans doute un peu plus quant à la responsabilité de Mr Jean-Jacques BARBAUX.

    A SUIVRE …………….

    Répondre
  2. GALAPAGOS77

    Mr Jean-Jacques BARBAUX peut dormir tranquille. Il peut compter sur sa remplaçante au conseil d’administration de l’EPMS, Fondation HARDY, Madame Daisy LUCZAK, conseillère départementale de même couleur politique que lui, pour mettre en place tous les écrans de fumée protégeant son prédécesseur au conseil d’administration.

    SUITE AU PROCHAIN EPISODE ……………………………

    Répondre
  3. GALAPAGOS77

    Comment croire que le président du conseil d’administration de l’époque, Mr Jean-Jacques BARBAUX, ne soit au courant de rien ?
    Comment croire que certains élus de communes voisines de l’EPMS, siégeants au conseil d’administration, ne soient au courant de rien.
    Comment plus de 400 000 euro peuvent s’évaporer des comptes sans que personne ne s’en inquiète.
    Coupable le président de l’époque ? Sans doute pas. Responsable le président de l’époque ? Sans aucun doute ! S’il suffisait de faire acte de présence pour toucher des indemnités, cela serait trop facile surtout au vu du nombre de mandats détenus par Mr Jean-Jacques BARBAUX.
    Jacques Ducastel, ancien directeur de l’EPMS, soupçonné d’avoir détourné 454 000 € entre 2010 et 2012, sera jugé le 31 mai au tribunal correctionnel de Meaux. Nous en saurons sans doute un peu plus quant à la responsabilité de Mr Jean-Jacques BARBAUX.

    A SUIVRE …………

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *