The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Une conseillère municipale de Toulon, élue de la majorité, a tenté d’intimider un commissaire de police lors d’un contrôle routier dans la soirée de ce vendredi à Toulon.

Le contrôle routier mobilisant une quinzaine de fonctionnaires de la police nationale se tenait, entre 22h30 et 1h, sur l’avenue de la Résistance, au cap Brun, un axe stratégique entre le quartier animé du Mourillon et les discothèques de la région hyéroise.

« Je vais en informer mes collègues du conseil municipal », a prévenu avec insistance l’élue (de second plan) alors qu’elle et le pilote du scooter dont elle était passagère présentaient une alcoolémie supérieure aux seuils légaux. Et de réclamer, smartphone en main, une trace écrite de ce contrôle. « J’appellerai mes collègues demain. »

« Ne me parlez pas sur ce ton », a même lancé la conseillère municipale au commissaire de police qui est pourtant resté placide. Et dont le nom a été relevé pour une raison qui a échappé aux témoins, sobres, de la scène.

Le conducteur du scooter, qui lui a fait profil bas, sera convoqué ultérieurement à la brigade accidents et délits routiers du commissariat de La Garde pour s’expliquer sur son alcoolémie de 1,02 g/l.

La passagère présentant également un taux d’alcool trop important, le scooter a été immobilisé. « Mais on va juste à 200 mètres », a tenté le pilote.

La conseillère municipale, après avoir demandé si elle était confrontée à la police municipale ou nationale, a dû appeler une amie pour être raccompagnée. Cette amie a également fait l’objet d’un test, négatif: « Je n’ai bu qu’un verre de blanc! »

Ces faits peu glorieux se sont produits sous les yeux du directeur de cabinet du préfet et d’un journaliste de Var-Matin sur place dans le cadre d’un reportage sur le thème de la sécurité routière, une préoccupation majeure dans le département. On déplore 41 morts en 2015, soit autant qu’en 2014 sur la même période, dont une forte proportion de deux-roues impliqués.

S’apercevant qu’il s’agissait d’un contrôle médiatisé, l’amie de la conseillère municipale s’est assurée qu’aucune photo des intéressés ne serait publiée sans leur consentement.

Sourced through Scoop.it from: www.varmatin.com

  Léon Bertrand condamné à 3 ans ferme n'est pas en prison!

See on Scoop.itTous pourris?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *