Bordeaux : ils prient dans la rue, provocation ou mosquée débordée?

S’il est acquis que les prières dans les rues parisiennes sont un acte politique d’affirmation de pouvoir sur la rue, un doute subsiste à Bordeaux.

Comme le révèle Sud Ouest dans un article à paraître demain samedi dans son édition de Gironde, des prières de rue ont lieu à Bordeaux, dans le quartier Saint-Michel, à proximité de la mosquée Nour El Mohamadi, située à l’angle des rues des Menuts et Saint-François.

Alors qu’il est interdit de prier dans la rue, cette mosquée est, depuis peu, confrontée à une affluence de pratiquants venus de Bègles. « Il y a eu des soucis dans leur mosquée, explique Azedine Laid, le responsable de la mosquée de Saint-Michel. Comme nous proposons la prière à la même heure qu’à Bègles, les gens viennent chez nous. Ils veulent garder leurs habitudes. »

Résultat, ceux qui n’ont pu entrer ce vendredi 22 mai dans les locaux des Menuts, se sont installés sur la voie publique, barrant la circulation avec des barrières Vauban. « Nous sommes un peu débordés, reconnaît Azedine Laid, mais allons remédier au problème. Nous savons bien que prier dans la rue est interdit et allons respecter la loi. »

Plus d’informations sur ce sujet dans notre édition de demain samedi

Source: www.sudouest.fr

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:
Mosquée débordée ou « petite piqûre de rappel » à l’égard du dhimmi Alain Juppé qui pourrait avoir des velléités de « mettre en sourdine » son projet de mega mosquée confiée aux Frères Musulmans? Il faut dire que ce projet, dont les détails ont fuité sur les réseaux sociaux, commence à apparaître de plus en plus comme un boulet pour celui qui rêve de devenir le candidat de la droite aux prochaines présidentielles…..

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….