Anniesa Hasibuan condamnée pour escroquerie

Anniesa HasibuanAnniesa Hasibuan, célèbre créatrice de mode « islamique », vient d’être condamnée pour l’organisation « haram » (double sens…) de pèlerinages à La Mecque!

Anniesa Hasibuan, la diva des islamiques

Anniesa Hasibuan est née à Jakarta. Elle a aujourd’hui 31 ans. Elle a ouvert sa première boutique à Kemang début 2015. 

Elle a fait ses débuts à la mode à Londres en mars 2015, et a voyagé en Europe et aux Etats-Unis pour présenter son travail. En septembre 2016, elle a présenté son premier spectacle à la Fashion Week de New York.

C’est là qu’elle a fait parler d’elle car elle a présenté sa collection intitulée « le hijab dans chaque regard« . C’était la première fois que le vêtement islamique s’affichait dans une revue de mode et beaucoup de medias s’en sont fait (positivement ou négativement) l’écho.

La face sombre de la « pièce »

Cependant, plusieurs investigations de journalistes américains ont permis de découvrir qu’elle avait payé une fortune pour que son travail puisse être présenté pendant la semaine de la mode et qu’aucune forme de financement de ces dépenses ne semblait pouvoir se justifier par son activité ou le capital de sa société. A la suite de ces articles, une enquête a été diligentée par le parquet indonésien.

Il est apparu l’an dernier que Anniesa Hasibuan et son mari Andika Surachman possédaient aussi une agence de voyage, « First Travel ». Créée en 2009, First Travel proposait des voyages en Arabie Saoudite, mais l’agence n’a en réalité organisé aucun voyage à La Mecque depuis début 2017.

C’est sur cette agence de voyage que le couple a organisé une « pyramide de Ponzi » sur le thème du « hajj », le pèlerinage de La Mecque.

  Un ancien cadre d'Apple condamné à la prison pour "fraude"

Arrêtée avec son mari après cette révélation, Anniesa Hasibuan a été condamnée le 30 mai 2018 à 18 ans de prison pour fraude par un tribunal de la banlieue de Jakarta. Son mari s’est vu infliger 20 ans de prison.

Le préjudice est estimé à 848 milliards de roupies (60 M$ ou 52 M€) payés par les clients pour organiser des pèlerinages qui n’ont jamais eu lieu. Les deux époux (et complices de l’escroquerie) se sont vus infligés une amende de 10 milliards de roupies (617.000 euros) chacun.

Avez vous lu ces articles?

TDK

Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne pas en perdre une miette!

les billets ne changent jamais de main pour rienPour ne  pas perdre une miette de la turpitude, je m’inscris pour recevoir, au plus une fois par jour, les dernières infos de la corruption….